Ericsson mène la charge pour les filles dans les TIC

Partout dans le monde, plus de 377 000 filles et jeunes femmes ont participé à plus de 11 400 célébrations de la Journée internationale des filles et des TIC dans 171 pays au cours des dix dernières années. Les gouvernements, les autorités nationales de régulation des technologies de l'information et des communications (TIC), les entreprises des TIC, les établissements universitaires et les organisations non gouvernementales (ONG) du monde entier ont tous été encouragés à rejoindre le mouvement. Mais, alors que nous célébrons nos réalisations et nos efforts pour encourager les jeunes filles à aller dans les domaines liés aux sciences, à la technologie, à l'ingénierie, aux arts et aux mathématiques (STEAM), les organisations ont encore beaucoup à faire, partout dans le monde.

L’écart entre les sexes dans les STEAM est frappant ; dans l’enseignement supérieur, seuls 35 pour cent de tous les étudiants inscrits dans des domaines liés aux STEAM sont des femmes. Plus inquiétant encore, le taux de scolarisation des femmes est particulièrement faible dans les TIC (3%). En Europe, par exemple, seules 29 des 1 000 femmes diplômées avaient un diplôme en informatique en 2015. Les recherches montrent également que l’écart entre les sexes commence dès le premier cycle du secondaire, où les filles sont moins susceptibles de choisir des matières liées à la technologie et aux sciences. Cette tendance se poursuit tout au long de l'université et pendant le reste de leur carrière.

Il est important que beaucoup plus de jeunes filles et de femmes rejoignent les TIC en tant que carrière est important non seulement parce que des équipes diversifiées et inclusives mènent à de meilleurs environnements de travail, mais aussi parce que cela a un impact sur notre productivité et notre rentabilité. En fait, une étude récente de McKinsey portant sur 1 000 entreprises dans 12 pays a révélé que les entreprises qui avaient pris des mesures pour améliorer l’égalité des sexes étaient plus rentables que les moyennes nationales.

Actuellement, il n'y a tout simplement pas assez de jeunes femmes disposées à entreprendre des études STEAM comme choix pour l'enseignement supérieur ou une option de carrière. Les gouvernements de la région ont pris des mesures pour y remédier et le Sénégal ne fait pas exception. Des efforts ont été déployés pour sensibiliser et encourager les jeunes filles à poursuivre des études et des carrières dans le secteur des TIC entre le gouvernement et plusieurs établissements d’enseignement du pays pour exposer les jeunes filles à l'univers des TIC, s'inspirer et en apprendre davantage sur les professions du Champ STEAM et les différentes expériences qui s'offrent à eux.

Amadou Moustapha Niang, Country Manager d'Ericsson Sénégal a déclaré: « Alors que nous progressons vers des temps plus rapides et techniquement supérieurs, il est juste que nous inspirions et engagions de plus en plus de jeunes filles et femmes à entreprendre des études STEAM comme une opportunité de carrière, sensibilisant pour un avenir meilleur. Ericsson est un fervent partisan de la Journée des filles dans les TIC et nous sommes tellement impatients de voir ce que l’avenir nous réserve avec les esprits brillants et la forte motivation de la jeune génération féminine ».

L’année dernière, en gardant à l’esprit le fait que de nombreux parents enseignaient et continuent de scolariser leurs enfants à domicile, Ericsson a partagé quelques matériels d’apprentissage, dans l’espoir que ceux-ci aideraient à fournir aux enfants et aux parents des informations utiles sur le codage et l'informatique.

Bien qu’il reste encore du travail à faire, les efforts sont bien avancés et l’avenir des études STEAM en tant que choix de carrière est vraiment passionnant. Les recherches montrent que plus de 65% de nos étudiants travailleront dans des emplois qui n'existent pas aujourd'hui. En engageant les participantes à la Journée des filles dans les TIC, nous espérons aider à préparer cet avenir, en encourageant de plus en plus de filles à envisager des carrières dans les TIC et en élargissant simultanément notre travail en interne pour s'engager et collaborer pour la parité et l'égalité des sexes en général.

À LIRE AUSSI

APPELS D'OFFRES
L’Hebdo - édition du 17/06/2021
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Raphael Tanoh

Enquête et châtiments

85 morts, 484 blessés, 225 personnes interpellées, 176 inculpées et 45 placées sous mandat de dépôt : c’est le triste bilan des violences survenues ...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité