ECO : Rendez-vous en 2027

Le projet de la monnaie unique, ECO, monnaie unique des quinze pays de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO) a été de nouveau relancé, après sa suspension en raison de la Covid-19. Le président de la commission Jean-Claude Brou a présenté une nouvelle feuille de route et a annoncé sa relance pour l’horizon 2027. Pour le président de la Commission de la CEDEAO, à cette date, les économies des quinze pays de la CEDEAO se serait suffisamment rapprochées pour permettre l’adoption de l’ECO. Mais selon l’économiste sénégalais, Moubarack Lô, il serait difficile de faire converger un pays comme le Nigéria et ses 10% d’inflation avec ceux de la zone de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) vers l’actuelle zone franc, où l’inflation est sous la barre des 2 %. A cela s’ajoute la divergence des intérêts économiques entre les pays producteurs de pétrole et les pays importateurs. Et pour l’économiste sénégalais, cela pourrait encore prendre du temps. « On ne peut pas ne pas fixer de dates. Les banquiers centraux, les ministres de l’Economie et Finances ne vont jamais conseiller à leurs chefs d’Etat d’avancer si on n’est pas assurés d’être vraiment prêts. Et aujourd’hui, manifestement, on n’est pas prêts et rien n’indique dans l’horizon à venir qu’on sera prêts. Parce qu’aujourd’hui il y a des grands différentiels en termes d’inflation », a expliqué Moubarack Lô. Pour l’heure, toujours selon l’économiste sénégalais, les pays de l’actuelle zone franc doivent de leur côté parachever les réformes entreprises en décembre 2019 avec la signature d’un nouveau traité monétaire avec Paris.

Anthony NIAMKE

À LIRE AUSSI

APPELS D'OFFRES
L’Hebdo - édition du 16/09/2021
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Raphael Tanoh

Enquête et châtiments

85 morts, 484 blessés, 225 personnes interpellées, 176 inculpées et 45 placées sous mandat de dépôt : c’est le triste bilan des violences survenues ...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité