Finance : Wave dame le pion aux banques

Après l’obtention en avril dernier de l’agrément d’Établissement émetteur de monnaie électronique (EME) auprès de la Banque Centrale des États de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO), Wave lancera Wave Digital Finance le 17 novembre 2022. Avec ces agréments, le Groupe Wave Mobile Money pourra proposer ses services directement à ses clients sans devoir passer, comme c’est le cas à date, par des banques partenaires. Ainsi, la première structure non-bancaire et non-opérateur de télécommunications à se voir accorder la licence EME entend encore révolutionner un domaine essentiel pour l’inclusion financière. La vague bleue propose pour l’heure son offre à travers ses partenaires UBA et Ecobank au Sénégal, UBA en Côte d’Ivoire et UBA et Orabank au Burkina Faso et au Mali. Le petit pingouin pourra diversifier son offre et proposer des services financiers tels que les paiements marchands, l’épargne, le crédit et les transferts d’argent internationaux au sein de l’écosystème financier de l’UEMOA. Avec ce nouveau statut d’Établissement émetteur de monnaie électronique, Wave aura accès à la BCEAO sur le même pied d’égalité que ses principaux concurrents et aura toutes les cartes en main pour contribuer plus efficacement à sa mission de promotion de l’inclusion financière dans la région. Le modèle unique de Wave et son approche de promotion de l’inclusion financière basée sur les meilleures avancées technologiques lui permettent d’offrir des paiements de facture gratuits, des retraits et dépôts d’argent sans frais et des transferts à seulement 1%, le rendant jusqu’à 70% plus abordable que ses concurrents traditionnels.

Hendrix Koné

À LIRE AUSSI

APPELS D'OFFRES
L’Hebdo - édition du 08/12/2022
Voir tous les Hebdos
Edito
Par KODHO

Pour les humains et pour la planète

La 27ème édition de la Conférence annuelle des Nations unies sur le Climat, la COP27, s'est ouverte il y a quelques jours à Sharm El Sheikh, en Égypte. ...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité