COCO : La SICOR de retour

La Société ivoirienne de coco rapé (SICOR) reprend  bientôt ses activités, après une dizaine d’années d’interruption de ses activités due à un conflit qui l’opposait à plusieurs villages à Jacqueville, Grand-Lahou et Gliké. Le différend foncier a connu un dénouement le mercredi 02 novembre, par la signature de deux conventions. L’une, liant, l’Etat àl’entreprise, l’autre, cette dernière aux communautés villageoises concernées.

Ce sont 6 milliards de FCFA que l’entreprise compte injecter pour renouveler son outil industriel et reprendre l’exploitation des plantations sur ses sites. Cette reprise devrait générer 400 emplois directs, dans un premier et 600 emplois supplémentaires dans les trois années suivant le démarrage effectif des usines.

La Sicor est, à ce jour, l’unique entreprise de transformation de noix de coco en Afrique de l’ouest.  Ses activités étaient perturbées depuis 2006, suite à un conflit foncier avec des populations riveraines, qui s’opposaient à l’exploitation de plusieurs milliers d’hectares de cocoteraies.

 

Ouakaltio Ouattara

À LIRE AUSSI

APPELS D'OFFRES
L’Hebdo - édition du 08/04/2021
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Raphael Tanoh

Enquête et châtiments

85 morts, 484 blessés, 225 personnes interpellées, 176 inculpées et 45 placées sous mandat de dépôt : c’est le triste bilan des violences survenues ...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité