Secteur bancaire : Un établissement annonce plus de 1000 milliards FCFA de total bilan en une décennie

« En 11 ans d’exercice, on a un bilan positif. On a près de 1000 milliards de FCfa de total bilan ». Telle est l’annonce faite par le directeur général adjoint de Coris Bank international Côte d’Ivoire (CBI-CI) en charge du pôle support, Jean-Baptiste Kouamé. C’était le lundi 5 février à l’occasion de la célébration du 11e anniversaire de cette banque, à son siège sis à Treichville (Abidjan).

Selon Jean Baptiste Kouamé, après ces années d’existence, l’établissement occupe une place de choix dans le classement dans le secteur avec un réseau d’agences qui s’étend sur l’ensemble du territoire national. CBI-CI. Poursuivant, il a indiqué que la banque est fortement « engagée dans une croissance importante et inclusive ».

Dans sa stratégie, elle mise toujours sur la proximité. Elle annonce le rachat de la banque de détail de Standard Chartered Bank implantée en Côte d’Ivoire. Cette acquisition lui permettra de récupérer les clients particuliers et de mettre pied dans la digitalisation. « On sait que la jeunesse est beaucoup plus digitalisée, donc il faut leur donner tout ce qui est outils digitaux avec lesquels ils sont très à l’aise dans leur relation avec leurs banquiers », justifie le directeur général adjoint.

Dans son engagement, l’établissement dispose déjà de méthodes pour faciliter l’éducation financière au profit des femmes et de la jeunesse. Il s’agira dans les dix prochaines années d’améliorer ces offres pour un meilleur accompagnement de cette frange de la population. L’objectif sera surtout de les encourager à l’épargne et à la suite de l’épargne, les appuyer dans leurs projets respectifs.

Dans cette croissance, la banque mettra beaucoup l’accent sur l’inclusion. « On est quasiment la seule banque à avoir une banque finance et islamique pour prendre en compte l’ensemble des sensibilités des différents clients », se réjouit Kouamé Jean-Baptiste.

Dans cette politique, elle tiendra compte de tout ce qui est changement climatique, un élément capital dans l’implémentation du développement durable au niveau de l’entreprise. La banque a d’ailleurs créé un département en charge de changement climatique et la Responsabilité sociétale des entreprises (Rse) pour la pérennité de l’institution.

Déjà présente dans huit pays de l’espace Uemoa, Coris Bank International Côte d’Ivoire promet de s’étendre dans d’autres pays autres que ceux de l’Afrique.

À LIRE AUSSI