Stéphanie Koffi : L’épicière ivoirienne

Avec ses poivres haut de gamme issus des baies récoltées dans le village de Tipadipa (Gagnoa), Stéphanie Koffi déploie toute son énergie pour donner, le moment venu, une touche de luxe aux spécialités culinaires des établissements gastronomiques les plus cotés du moment et régaler ainsi les papilles des fins gourmets à travers la Côte d’Ivoire et l’Afrique. Avec sa start-up « La fine sélection d’Adjoua », elle compte bien aller loin.

Stéphanie Koffi est la nouvelle étoile montante de l’agrobusiness en Côte d’Ivoire. Avec sa start-up « La fine sélection d’Adjoua », cette trentenaire compte réinventer les goûts culinaires des Ivoiriens. Pour son poivre et les autres produits qu’elle valorise, elle a décidé de se lancer à la chasse de produits d’exception. À travers son entreprise, ce sont de nombreux produits qui sont proposés aux Ivoiriens. Il s’agit entre autres de l’Akantéa (gamme moderne de thés et tisanes), Les gourmets de Phany (apéritifs, snacks, nougats…), Holy Bzzz (miel et autres produits de l’apiculture) en plus du poivre. Pour elle, l’objectif est de mettre en lumière les produits méconnus de Côte d’Ivoire et surtout de travailler avec des producteurs locaux et d’effectuer des mises en relations avec les différents opérateurs afin de créer de véritables effets de synergie et surtout de leur permettre d’optimiser leurs activités respectives.

Imprévu Malgré ses aptitudes managériales, rien ne prédisposait pourtant cette infatigable bosseuse à suivre cette voie. Auréolée d’un Diplôme Supérieur de Comptabilité et de Gestion (DSCG) obtenu à l’INTEC en 2015, Stéphanie dispose à l’époque d’un CV calibré pour le métier d’expert- comptable. Déjà enfant, elle ne s’était jamais imaginée dirigeante d’une société. Elle se voyait plutôt organisatrice de mariage (wedding planner) ou avocate une fois arrivée à l’âge adulte. Elle réalisera partiellement son rêve d’enfant en obtenant un Certificat en organisation de mariages en 2015. Aujourd’hui, très ancré dans l’agrobusiness, elle est parvenue à glaner des lauriers avec son produit « Le poivre Patience » de Tipatipa, qui lui a valu d’être médaillée d’argent au concours des Épicures de l’épicerie fin 2019 et lauréate du second Prix de l'innovation SAGASDOM - Francophonie 2019. Aujourd’hui, tous ces produits sont commercialisés en supermarchés. Ils seront exportés à l’avenir dans d’autres pays d’Afrique pour mieux faire connaitre les produits Made in Côte d’Ivoire.

Anthony NIAMKE

 

À LIRE AUSSI

APPELS D'OFFRES
L’Hebdo - édition du 02/12/2021
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Raphael Tanoh

Enquête et châtiments

85 morts, 484 blessés, 225 personnes interpellées, 176 inculpées et 45 placées sous mandat de dépôt : c’est le triste bilan des violences survenues ...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité