Dette publique : une hausse d’environ 3.683,1 milliards de FCFA sur un an

Dans le cadre de ses consultations annuelles au titre de l’article IV avec la Côte d’Ivoire, le Fonds monétaire international (FMI) a indiqué le samedi 25 septembre 2021 que la capacité du pays à couvrir les remboursements reste satisfaisante, avec un risque modéré de surendettement et d’espace limité pour absorber les chocs.

Selon le FMI, de 13,993 milliards de FCFA l’année précédente, la dette publique de la Côte d’Ivoire se chiffre aujourd’hui à 17,676,1 milliards, soit une hausse de 3,683,1 milliards de FCFA (environ 6,6 milliards USD). Cette progression d’environ 26% est attribuée à plusieurs facteurs dont les fonds Covid-19 mis à la disposition des entreprises et des ménages dans le cadre de la lutte contre les effets de la crise.

Mais le déficit budgétaire a maintenu sa cadence en se situant à 5,6% du PIB. « La dette publique, garanties comprises, a augmenté à 49,8 % du PIB. Le déficit des transactions courantes devrait s’être creusé pour atteindre 3,5 % du PIB en 2020, en raison essentiellement du repli de la demande mondiale. » a-t ’il indiqué

Ange-Stéphanie DJANGONE

À LIRE AUSSI

APPELS D'OFFRES
L’Hebdo - édition du 24/11/2022
Voir tous les Hebdos
Edito
Par KODHO

Pour les humains et pour la planète

La 27ème édition de la Conférence annuelle des Nations unies sur le Climat, la COP27, s'est ouverte il y a quelques jours à Sharm El Sheikh, en Égypte. ...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité