Cheick Oumar Dosso : L’assureur rassurant

Capitalisant plus d’une vingtaine d’années d’expérience dans divers secteurs d’activités et sous différents tropiques, en 2020 Cheick Oumar Dosso décide de se lancer dans l’entreprenariat. Il crée alors Kala Assurances, une entreprise de courtage.

Jeune entrepreneur ivoirien de 43 ans, marié et père de trois enfants, Cheick Oumar Dosso est rêveur et voyageur et, très tôt, son destin l’envoie en dehors du cocon familial pour faire ses études en France et au Canada. Une fois ses diplômes obtenus, il arrive à travailler aux États-Unis et en France. Mais, finalement, Cheick Oumar Dosso doit rentrer en Côte d’Ivoire, où il a l’opportunité de travailler dans des groupes internationaux et sous-régionaux exerçant dans l’assurance. « Directement, j’ai pu avoir accès à d’autres pays que la Côte d’Ivoire. Et cela m’a permis de m’ouvrir sur des pays comme le Sénégal, le Mali, le Burkina Faso et le Cameroun », explique-t-il. Au final, il rejoint le groupe SUNU et ses nombreuses expériences lui ouvrent les portes en 2019 du groupe français Henner, en tant que Manager Afrique. À ce stade, Cheick Oumar Dosso décide de créer sa propre entreprise, car il estime posséder les ressources intrinsèques et extrinsèques nécessaires.

Se lancer Avec Kala Assurance, Cheick Oumar Dosso entend apporter son professionnalisme et son expertise. « Nous ne nous positionnons pas comme des techniciens des assurances, mais comme une ressource qui connaît son client et ses besoins et nous voulons le défendre », soutient-t-il. À Kala Assurance, l’objectif est clair, pouvoir dessiner des produits plus adéquats, tout en apportant une valeur ajoutée aux produits historiques et conventionnels. « Nous avons la volonté d’agir sur notre environnement social et de tirer notre secteur vers le haut, en embauchant, partageant et formant de jeunes diplômés locaux ivoiriens, afin d’asseoir des valeurs fortes, qui nous permettront à tous de devenir des modèles pour la Côte d’Ivoire », croit-il. Pour l’heure, sa vision est tout de même noble, celle de créer un groupe qui sera présent aussi bien en Côte d’Ivoire que dans toute la sous-région ouest-africaine.

Anthony NIAMKE

À LIRE AUSSI

APPELS D'OFFRES
L’Hebdo - édition du 16/09/2021
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Raphael Tanoh

Enquête et châtiments

85 morts, 484 blessés, 225 personnes interpellées, 176 inculpées et 45 placées sous mandat de dépôt : c’est le triste bilan des violences survenues ...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité