Starutps: le PCCET LANCE SON sous-projet « appui à l’écosystème des startups »

Le Projet des Chaines de Valeurs Compétitives pour l’Emploi et la Transformation économique (PCCET) va lancer les 16 et 17 mai 2024 son sous-projet dénommé « appui à l’écosystème des startups ». Il s’agit d’accompagner la création et la croissance des startups innovantes dans les secteurs prioritaires de l’économie ivoirienne, un projet de grande dynamique placé sous la tutelle de la Primature ivoirienne.

Par cet appui, le PCCET entend en premier lieu, contribuer à la définition de la vision et de la stratégie pour le développement de l’écosystème des startups en Côte d’Ivoire. Dans un second temps, il va permettre de concevoir et développer des programmes de soutien résultant de la vision et de la stratégie susvisée et enfin, accompagner des startups sélectionnées sur une base compétitive, pour le déploiement et le suivi des programmes retenus. Inscrit dans le programme stratégique Côte d’Ivoire 2030, le PCCET vise à améliorer la compétitivité des chaînes des valeurs du palmier à huile, de l’hévéa, de l’ananas, de la mangue et du plastique. 

Le PCCET a été officiellement lancé, le samedi 02 avril 2022 à Aboisso (Sud-Comoé) par le l’ancien Premier ministre, Patrick Achi, avec pour objectif est de permettre aux planteurs d’atteindre un niveau de développement qui leur favorise une vie décente.

Ces startups pourront constituer un vivier d’entreprises cibles pour des investissements ultérieurs de CDC-CI Capital et d’autres acteurs.  La cérémonie se déroulera sous forme d’allocutions et de tables rondes d’échanges avec les acteurs des secteurs privés et public ainsi que les partenaires au développement, sur les moyens de contribuer au renforcement du tissu entrepreneurial ivoirien.

Un cadre institutionnel dynamique  Pour mémoire, le PCCET est financé par la Banque mondiale. Il est mis en œuvre par une unité de coordination rattachée au cabinet du premier ministre, chef du gouvernement, ministre des Sports et du Cadre de Vie. Le Projet s’inscrit dans le cadre du programme du gouvernement « Côte d’Ivoire solidaire » et du Plan stratégique « Côte d’Ivoire 2030 ». La transformation structurelle de l’économie, à travers la création des chaînes des valeurs, répond à la logique de développer le pays en lui permettant de tirer le meilleur bénéfice des atouts qu’il y a, à savoir celui d’être un grand producteur de matières premières et maintenant de les transformer. Le coût  du PCCET est évalué à 200 millions de dollars, soit plus de 118,755 milliards de FCFA, et s’étendra à toutes les régions de la Côte d’Ivoire.

À LIRE AUSSI