Joseph-Olivier Biley : Des drones pour moderniser l’agriculture

À 28 ans, Joseph-Olivier Biley est le fondateur de Wefly Agri, une startup spécialisée dans la fabrication de drones intelligents pour instaurer une agriculture moderne et durable en Côte d’Ivoire.

« J’ai décidé de rentrer chez moi pour être un acteur du changement dans mon pays et mon continent. J’ai toujours aspiré à jouer le rôle de la locomotive plutôt que celui du wagon », s’enthousiasme Joseph-Olivier Biley, fondateur de Wefly Agri, une startup fabricant des drones à usage agricole basée à Abidjan. Après une double licence en marketing et finances, suivie d’un master en innovation obtenu entre Paris, Londres et Chicago, ce jeune ivoirien a choisi de mettre fin à son expatriation pour mettre ses compétences au service de son pays d’origine.

Moderniser l’agriculture Il crée Wefly Agri, une startup qui conçoit, au moyen d’imprimantes 3D, des drones intelligents, pour optimiser la gestion à distance des exploitations agricoles. Elle offre ses solutions digitales aux exploitants et coopératives agricoles locaux, l’objectif étant d’instaurer une agriculture moderne et durable en Côte d’Ivoire. C’est en 2017 que Joseph-Olivier se lance dans ce projet. Tout est parti d’une expérience personnelle, lorsque le jeune homme constate avec amertume les pertes financières auxquelles était confronté son père, propriétaire d’une plantation à l’intérieur du pays. « L’aventure Wefly a démarré au fond de mon jardin. À l’époque, j’étais résolu à venir à la rescousse de mon père, qui perdait énormément d’argent car il était victime d’abus de confiance. Faute de temps, il n’était pas en mesure de se déplacer régulièrement pour surveiller son exploitation, ce qui laissait le champ libre aux ouvriers, qui en profitaient », se souvient le jeune homme. Face à cette situation, Joseph-Olivier prend le temps alors de constituer une équipe de jeunes talents comme lui et, ensemble, ils fabriquent le premier drone intelligent de Wefly. « Ce drone a permis aujourd’hui à mon père et à toutes les personnes qui ne peuvent pas se déplacer de suivre et de gérer, depuis chez eux, leurs exploitations », se félicite le fondateur de Wefly Agri.

Anthony NIAMKE

À LIRE AUSSI

APPELS D'OFFRES
L’Hebdo - édition du 16/09/2021
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Raphael Tanoh

Enquête et châtiments

85 morts, 484 blessés, 225 personnes interpellées, 176 inculpées et 45 placées sous mandat de dépôt : c’est le triste bilan des violences survenues ...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité