Consommation : Nouvelles habitudes numériques

Une étude Mastercard sur les dépenses de consommation a révélé que plus de trois consommateurs sur cinq (68%) interrogés en Côte d'Ivoire achètent plus en ligne depuis le début de la pandémie de Covid-19.

Les recharges de données, les vêtements et le matériel informatique ont connu la plus forte augmentation de l'activité en ligne. Plus de 55% des Ivoiriens déclarent dépenser en ligne pour les recharges de données et 61% en vêtements, tandis que 48% des répondants déclarent acheter ainsi plus d'ordinateurs et autres équipements. Avec moins d'occasions d’aller au centre commercial ou dans une rue marchande, les médias sociaux sont devenus la principale plateforme pour trouver les produits et les offres les plus attractifs, avec 85% et 34% des enquêtés affirmant avoir découvert de nouveaux vendeurs via Facebook et Instagram, respectivement. En fait, 87% des chasseurs d'aubaines typiques en magasin ont déclaré passer des heures à consulter différents sites pour trouver les meilleures offres. En ce qui concerne le paiement des biens ou des services en ligne, une expérience de paiement sécurisée est un facteur clé pour l'acheteur ivoirien, 74% mentionnant cela comme une considération majeure lors du choix d'une entreprise auprès de laquelle acheter.

Expériences virtuelles En s’adaptant à la « prochaine normalité », les gens ont changé leur façon de consommer des divertissements et d’acquérir de nouvelles compétences. En fait, 85% des consommateurs ivoiriens ont déclaré utiliser leur temps libre comme une expérience d'apprentissage positive. Près de la moitié des répondants (48%) ont déclaré avoir suivi un cours de cuisine virtuel, 51% maîtrisent une nouvelle langue et 26% ont appris à danser en ligne. 42 % des enquêtés se sont formés sur des projets de bricolage et 37% ont déclaré qu'ils avaient appris à se filmer en ligne. Il ressort clairement de la recherche que les acheteurs s'éloignent rapidement des formes plus traditionnelles de vente au détail et optent pour des transactions numériques sans contact. Ceci représente pour les e-commerçants et entreprises de Côte d'Ivoire et de toute la région de nouveaux défis concernant la meilleure façon de tirer parti de la transition vers les achats en ligne, pour offrir des transactions rapides, pratiques et sécurisées. « Comme l'adoption du commerce électronique gagne du terrain en Côte d'Ivoire, il est important que les entreprises optimisent leurs opérations pour garantir une manière cohérente d'offrir des expériences de transactions pratiques, agréables et sécurisées à leurs clients. Cette nouvelle réalité d'un virage profond vers les achats en ligne a renforcé la nécessité pour les entreprises de continuer à faire évoluer l'expérience de paiement du consommateur, pour le rencontrer où qu'il se trouve. En collaboration avec nos partenaires, nous tirons parti de nos connaissances et de notre technologie, uniques, pour soutenir les entreprises de toutes tailles en Côte d'Ivoire à travers cette transformation », a déclaré Arn Vogels, Country manager de Mastercard pour l’Afrique subsaharienne francophone.

Sécuriser les nouvelles habitudes Avec l'essor rapide des achats en ligne, les consommateurs sont également de plus en plus conscients des risques associés. Et, avec 57% des clients gérant désormais leurs besoins bancaires en ligne, plus de la moitié (51%) ont déclaré qu'une caisse sécurisée était fondamentale pour une bonne expérience d'achat. Il s'agit d'une priorité majeure pour Mastercard, qui s'efforce de réduire la fraude en ligne et de protéger les détaillants contre les violations de données, tout en veillant à ce que les consommateurs bénéficient toujours d'une expérience de paiement pratique et sans tracas. Pour faire avancer ces efforts, Mastercard a récemment déployé sa technologie de tokenisation, brevetée dans toute la région. La tokenisation crypte les données des consommateurs en remplaçant les numéros des cartes par des jetons numériques. Cela empêche une utilisation inappropriée à tout autre endroit et offre une sécurité et une tranquillité d'esprit supplémentaires aux consommateurs et aux commerçants, ce qui entraîne des taux d'approbation plus élevés, tout en minimisant la fraude en ligne.

Ange-Stéphanie Djangoné

À LIRE AUSSI

APPELS D'OFFRES
L’Hebdo - édition du 06/05/2021
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Raphael Tanoh

Enquête et châtiments

85 morts, 484 blessés, 225 personnes interpellées, 176 inculpées et 45 placées sous mandat de dépôt : c’est le triste bilan des violences survenues ...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité