Secteur bancaire: La BNI veut être la 3ème banque de Côte d’Ivoire

La BNI annonce un plan d’envergure.

1er prix de la performance économique et financière des sociétés dans la catégorie des entreprises commerciales, 3ème prix de l’efficacité du Conseil d’administration, Super prix d’Excellence édition 2021 de la Gouvernance et de la Performance des entreprises publiques, etc. La Banque nationale d’investissement (BNI) se porte comme un charme. C’est du moins, l’explication donnée en substance ce jeudi 9 juin par le directeur général de la BNI, Youssouf  Fatiga, au cours d’un point-presse tenu au centre intégré de la BNI, à Cocody. Le conférencier a expliqué comment la BNI participe au développement économique du pays, et intervient dans la création de l’emploi-jeunes. « Nous intervenons de sorte à pouvoir accompagner les acteurs sur différents axes », a indiqué le directeur général de la BNI. La banque intervient dans l’accompagnement de l’entreprenariat, appui les entreprises, ainsi que les particuliers. Sur un marché concurrentiel composé de 25 banques, la BNI est classé 5ème. 3ème du point de vue des dépôts. En termes de perspectives, le conseil d’administration de la BNI annonce, entre autres, l’ouverture de 5 nouvelles agences, la continuité dans la politique d’assainissement et d’amélioration de la qualité du portefeuille crédit. Sans oublier, le renforcement de la politique de sécurité du système d’information.

 

Banque digitale

 

En cette année 2022, faisant suite à son Plan stratégique excellence 2021, la banque a entamé, son Plan stratégique 2022-2026, dénommée Performances 2026.  « La BNI ambitionne pour 2026 se hisser au top 3 dans le secteur bancaire », a indiqué le conférencier. Un plan bâti sur 6 axes. Il s’agit de la mise en place d’une gouvernance et organisation permettant de sécuriser l’exécution dudit plan ; la consolidation des fondamentaux de la banque, dont le renforcement du capital humain ; la construction d’une banque digitale ; l’internationalisation de la BNI ; la mise en place d’une politique de responsabilité sociétale de l’entreprise (RSE), l’optimisation du modèle opérationnel et l’accélération de la croissance sur les marché cœur. « Tout le personnel de la BNI est impliqué dans ce chantier d’envergure et je suis convaincu qu’il s’emploie, d’ores et déjà, de toutes ses forces, à la réussite de ce Plan. Je crois en son abnégation sans failles et reste persuader que, c’est tous ensemble, que nous parviendrons à atteindre cet objectif », a indiqué le directeur général de la BNI.

 

Raphaël TANOH

À LIRE AUSSI

APPELS D'OFFRES
L’Hebdo - édition du 02/12/2021
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Raphael Tanoh

Enquête et châtiments

85 morts, 484 blessés, 225 personnes interpellées, 176 inculpées et 45 placées sous mandat de dépôt : c’est le triste bilan des violences survenues ...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité