Asecna Le retour de Kwamé N'krumah ?

La 60ème réunion extraordinaire de l’Agence pour la sécurité de la navigation aérienne en Afrique et à Madagascar (ASECNA), qui s’est tenue le 11 novembre à Bamako, a porté à sa tête le Nigérien Mohamed Moussa. Le nouveau patron de l’ASECNA remplace le Malien Amadou Ousmane Guittèye, en poste depuis 6 ans et dont le mandat expire le 31 décembre prochain. Pendant les quatre ans que durera son mandat, Mohamed Moussa aura l’opportunité de se mettre au service « d’une vision partagée par les États membres de l’ASECNA et du continent africain pour un ciel toujours plus sûr et encore plus intégré », ainsi qu’il l’a déclaré à la veille de son élection. Pour ce faire, le nouveau directeur général ne cache pas qu’il aura pour plan de vol la vision du président ghanéen Kwamé N’Krumah, d’après laquelle « l’Afrique doit s’unir ou périr». ASECNA est un établissement public international créée à Saint Louis au Sénégal le 12 décembre 1959, et en charge de la gestion d’un espace aérien couvrant une superficie de plus de 16 millions de km2, soit 1,5 fois l’Europe, et une cinquantaine d’aéroports. Elle regroupe 17 États africains francophones, et la France, qui préside le conseil d’administration. Son siège se trouve à Dakar, capitale sénégalaise. B.T

À LIRE AUSSI

APPELS D'OFFRES
L’Hebdo - édition du 08/04/2021
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Raphael Tanoh

Enquête et châtiments

85 morts, 484 blessés, 225 personnes interpellées, 176 inculpées et 45 placées sous mandat de dépôt : c’est le triste bilan des violences survenues ...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité