Maritime : Hapag-Lloyd confirme son intérêt pour l’Afrique de l’Ouest

L’allemande Hapag-Lloyd, cinquième compagnie mondiale de transport par conteneurs, rachète la compagnie maritime néerlandaise Nile Dutch, particulièrement bien implantée en Afrique de l’Ouest et du Sud. L'Afrique est un marché de croissance stratégique, indique Hapag-Lloyd, qui bénéficie ainsi d’un réseau densifié en termes de services et de fréquences.

L’armateur allemand Hapag-Lloyd porte son regard sur l’Afrique en finalisant l’acquisition de la société néerlandaise de transport par conteneur Nile Dutch Investments BV (NileDutch). Cet accord de vente -signé le 17 mars- renforce la position de Hapag-Lloyd sur le marché africain et permet aux clients du groupe allemand de bénéficier d’un réseau beaucoup plus important.

En eau profonde Depuis plusieurs années, Hapag-Lloyd propose ses services entre l’Europe et l’Afrique par le biais de partenariat conclus avec d’autres armements. Ainsi la compagnie propose des services vers l’Afrique de l’Ouest par le biais du service express pour l’Afrique de l’Ouest (WAX) et du Dakar Express (DEX). L’un relie l’Europe à Téma et Abidjan, tandis que l’autre joint l’Europe à Dakar. Cette acquisition permet au groupe allemand d’être directement présent en Afrique de l’Ouest, de bénéficier du réseau et des lignes de l’armateur néerlandais qui s’est implantée depuis plusieurs décennies à Dakar, Abidjan, Téma, Libreville, Cabinda, Pointe Noire et Luanda. Notons que NileDutch exerce un service de feedering depuis Pointe Noire et qui étend ses activités jusqu’en Afrique du Sud. « L'Afrique est un marché de croissance stratégique important pour Hapag-Lloyd. L'acquisition de NileDutch renforce notre position en Afrique de l'Ouest et constituera un excellent ajout à nos activités existantes sur le continent. Notre clientèle combinée bénéficiera d'un réseau plus dense depuis et vers l'Afrique ainsi que d'une fréquence de traversées beaucoup plus élevée », témoigne Rolf Habben Jansen, le président d’Hapag-Lloyd. L’arrivée de Hapag-Lloyd sur le marché africain renforce la concurrence avec les sociétés déjà présentes (Mærsk, MSC, CMA CGM) et qui se livrent une bataille en Afrique de l’Ouest. A noter que la concrétisation de cette transaction est soumise à l’approbation des autorités antitrust. A noter que NileDutch opère un service de feedering à partir de Pointe Noire et étend ses activités à l'Afrique du Sud.

L'Afrique est un marché de croissance stratégique important pour Hapag-Lloyd. L'acquisition de Nilellutch renforce la position de cette frime  en Afrique de l'Ouest et sera un excellent complément à leurs opérations existantes sur le continent. La clientèle combinée bénéficiera d'un réseau plus dense à destination et en provenance de l'Afrique.

 
 
 
 
 
   

À LIRE AUSSI

APPELS D'OFFRES
L’Hebdo - édition du 06/05/2021
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Raphael Tanoh

Enquête et châtiments

85 morts, 484 blessés, 225 personnes interpellées, 176 inculpées et 45 placées sous mandat de dépôt : c’est le triste bilan des violences survenues ...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité