4ème édition du Prix BJKD : Des entrepreneurs africains reçoivent des financements pour booster leurs entreprises

« Une jeunesse entreprenante et résiliente dans le contexte de la pandémie de la covid-19 », tel était la thématique de la 4ème édition du Prix Benedicte Janine Kacou Diagou (BJKD), qui s’est tenue le samedi 25 septembre à Abidjan.

Après l’exposé des projets des dix finalistes devant le jury qui était présidé par le Directeur général de la Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM), Dr Edoh Kossi Aménounvé, cinq lauréats ont été retenu. Il s’agit de la jeune béninoise Tossou Bidosséssi Sonita qui a remporté le Grand Prix BJKD doté d’une enveloppe de 25 millions de franc CFA avec son entreprise « Fenou Industrie ». La Côte d’Ivoire qui était représentée par Egue Essim Aimée Christelle avec son entreprise « Les beignets Bassy », s’est adjugée le Prix SODECI de l’entreprenariat féminin (4ème Prix), avec un montant de cinq millions de franc CFA. Le Prix NSIA Fondation de l’innovation (2ème Prix) est revenu à l’entreprise « Kenneya » du Burkinabé, Traoré Seydou, qui est reparti avec une somme de quinze millions de franc CFA. Puis Chabi Célia du Benin qui a remporté le Prix BRVM pour le développement durable (3ème Prix) et dix millions de franc CFA avec sa structure « Kiel Bien-être ». Et enfin le Prix ADN de la performance (5ème Prix) est revenu à la béninoise Tikry Corenthina Esperanza avec son entreprise « Tofidoux » qui repart avec le montant de trois millions de franc CFA.

Notons que pour cette 4ème édition, le prix BJKD s’est ouvert à l’international avec la participation de huit pays d’Afrique de l’ouest et de l’Afrique centrale que sont le Bénin, le Burkina Faso, le Cameroun, le Congo Brazzaville, le Gabon, le Mali, le Sénégal et le Togo. Les participants ont pu concourir dans les mêmes conditions que les entrepreneurs ivoiriens.

En outre, cette édition 2021 du BJKD, a vu la SODECI, entreprise citoyenne, associer son image à cette célébration de l’excellence pour soutenir l’entrepreneuriat en général et plus particulièrement la promotion de l’entrepreneuriat féminin. Le parrainage du « Prix de l'entrepreneuriat féminin » par la SODECI montre l’engagement de l’entreprise à soutenir la femme au quotidien dans son développement personnel, professionnel et son apport dans le tissu économique du pays.

Pour rappel, ce prix a été initié depuis 2018 en vue de contribuer à la réduction du chômage et au développement économique des populations par l’entrepreneuriat Jeunes.

Anthony NIAMKE

À LIRE AUSSI

APPELS D'OFFRES
L’Hebdo - édition du 02/12/2021
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Raphael Tanoh

Enquête et châtiments

85 morts, 484 blessés, 225 personnes interpellées, 176 inculpées et 45 placées sous mandat de dépôt : c’est le triste bilan des violences survenues ...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité