Caoutchouc : Abidjan se prépare à accueillir le premier Sommet mondial virtuel

Abidjan abrite, du 8 au 11 juin prochain, le premier sommet mondial virtuel sur le caoutchouc. Une première du genre pour cette filière en quête de repère et de relance.

« Affronter l’avenir: Inclusivité, durabilité et croissance pour la nouvelle normalité ». Ce sera le thème du premier sommet mondial virtuel sur le Caoutchouc, initié par le groupe international d’étude sur le caoutchouc (IRSG), prévu du 8 au 11 juin 2021 à Abidjan, la capitale économique ivoirienne. En prélude à cette rencontre qui regroupera toute la chaîne mondiale de valeur du caoutchouc naturel et du caoutchouc synthétique, le ministre ivoirien de l’Agriculture et du développement durable, Kobenan Kouassi Adjoumani et les acteurs du secteur, à savoir Ali Touré du Groupe d’étude international sur le caoutchouc (IRSG) et Eugène Krémian de l’Association des Professionnels du Caoutchouc Naturel de Côte d’Ivoire (APROMAC),  s’activent pour la réussite de l’évènement.

Place aux experts Ce premier sommet virtuel est un cadre d’échanges entre experts mondiaux de la recherche, de l’industrie et du développement du caoutchouc naturel et du caoutchouc synthétique, et il donne à la Côte d’Ivoire l’occasion de montrer au monde entier son expertise en matière de réussite de son hévéaculture et comment elle procède pour proposer l'un des meilleurs, sinon le meilleur du caoutchouc naturel et du caoutchouc synthétique. Ce sommet qui réunira une vingtaine de pays est une opportunité de présenter les efforts fournis. Aussi bien pour la transformation que l’accroissement de la production qui, selon les prévisions, pourrait atteindre 2 millions de tonnes. Pour les organisateurs, tout en se réjouissant du fait que la Côte d’Ivoire, dont le caoutchouc naturel est le 3ème produit agricole d’exportation, en terme de volume, après le cacao et l’anacarde, aura le privilège d’organiser une telle première.  C’est en cela que à Ali Touré du Groupe d’étude international sur le caoutchouc (IRSG) a expliqué que cette tribune internationale est le cadre idéal pour discuter de la valeur spéculative du caoutchouc naturel afin d’améliorer la qualité  de vie des petits producteurs locaux qui sont souvent lésés par les multinationales du secteur. Notons que depuis les années 1990, la Côte d’Ivoire est le premier pays producteur africain de caoutchouc naturel. Et en 2020, elle est passée de la 6e place, au rang de 4ème producteur mondial. La production nationale de caoutchouc est de 900.000 tonnes.

Yvan Afdal

À LIRE AUSSI

APPELS D'OFFRES
L’Hebdo - édition du 29/07/2021
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Raphael Tanoh

Enquête et châtiments

85 morts, 484 blessés, 225 personnes interpellées, 176 inculpées et 45 placées sous mandat de dépôt : c’est le triste bilan des violences survenues ...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité