Espace audiovisuel : Seulement dix places à pouvoir

La haute autorité de la communication audiovisuelle (HACA) a débuté, le mardi 08 novembre, ses travaux afin de délivrer des licences d’exploitations de l’espace télévisuel. L’Etat de Côte d’Ivoire entend autoriser la création de dix nouvelles chaînes de télévision, en plus des deux chaînes publiques de la radiodiffusion télévision ivoirienne (RTI).

Cette nouvelle semble ne pas plaire à plusieurs structures intéressées par l’audiovisuelle ivoirien.  Aziz Barry, directeur de Mc Cann Côte d’Ivoire estime, pour sa part, qu’il y’encore de la place.  Et que le marché ivoirien de l’audiovisuel peut absorber  plusieurs médias. Pour lui donc,  il faut davantage libéraliser l’audiovisuel. Toutes proportions gardées. «Je ne suis pas certain que la télé soit totalement exploitée en Côte d’Ivoire. Aujourd’hui, la télé n’est pas accessible. Et elle est chère pour un certain nombre d’annonceurs», explique-t-il.

 

Ouakaltio Ouattara

À LIRE AUSSI