Le ministère de l’Éducation veut garantir une égalité d’accès des filles aux domaines scientifiques

Le ministère de l’Éducation nationale et de l’Alphabétisation, à travers sa direction de l’Égalité et de l’Equité du Genre (DEEG) et soutenue par l’Agence Française de Développement (AFD) via le Prêt Souverain, envisage de garantir une égalité d’accès des filles aux domaines scientifiques par la mise en œuvre de l’initiative "STIM pour ELLE ».

Selon un rapport du ministère de l’Education nationale et de l’Alphabétisation, seulement 37,07 % de filles s’orientent actuellement vers les séries scientifiques. Ce constat actuel montre un déséquilibre significatif dans la participation des filles dans les séries scientifiques, illustré par le fait que seulement 19,48% de filles fréquentent le lycée scientifique de Yamoussoukro.

Face à ce constat, "STIM pour ELLE" s’est donnée pour mission de démanteler les stéréotypes de genre et encourager les jeunes filles à envisager des carrières scientifiques et technologiques.

Guidés par les thèmes « Ensemble agir pour l’égalité en Côte d’Ivoire, éradiquer la pauvreté, renforcer les institutions, investir dans le futur de la femme » et « En mars, investissons dans le parcours scolaire de 32 jeunes filles, futures femmes scientifiques », la Côte d’Ivoire affiche sa détermination à atteindre l’équité et la performance dans les sphères scientifiques grâce à l’initiative "STIM pour ELLE".

32 meilleures élèves dans les matières scientifiques issues des différentes régions du pays ont été honorées à l’occasion de la célébration de la Journée Internationale de la Femme le 8 mars dernier.

Selon la direction de l’Égalité et de l’Equité du Genre (DEEG) du Ministère de l’Education nationale et de l’Alphabétisation, cette célébration de ces 32 élèves va au-delà de la reconnaissance de leur excellence académique, elle marque un pas significatif vers l’égalité des genres dans les domaines STIM en Côte d’Ivoire.

Conformément à l’objectif qu’elle s’est fixée, la DEEG prévoit l’organisation d’une caravane STIM et d’un camp STIM. Ces initiatives visent à renforcer l’intérêt et les compétences des jeunes filles dans les domaines des sciences, des technologies, de l’ingénierie, et des mathématiques, et à encourager encore plus de jeunes filles à s’orienter vers ces filières.

Notons que "STIM pour ELLE" s’inscrit ainsi dans une démarche de référence en matière d’inclusion, soulignant l’importance de l’investissement dans l’éducation scientifique des filles. Cette initiative prépare le terrain à une future génération de femmes innovantes, prêtes à contribuer activement à l’épanouissement et au développement durable de leur pays.

CICG

À LIRE AUSSI