Myss Belmonde Dogo lance les travaux de construction de la Maison des Chefs Traditionnels de Gagnoa

La ministre de la Cohésion nationale, de la Solidarité et de la Lutte contre la Pauvreté, Myss Belmonde Dogo, a procédé, le vendredi 10 mai 2024 à Gagnoa, au lancement des travaux de construction de la Maison des chefs Traditionnels de Gagnoa.

Cette infrastructure communautaire moderne sera bâtie sur une superficie de 1 200 m2. Elle comportera quatre bâtiments consacrés respectivement à la médiation et à l’arbitrage, à l’administration, au réfectoire et au logement de la chefferie.

Dénommée Centre multiethnique de médiation et d’arbitrage (CMMA), cette maison du vivre ensemble sera un cadre de prévention et de règlement pacifique des conflits, des tensions et des violences.

Depuis 2015, 22 maisons des chefs traditionnels ont été déjà construites par le ministère en charge de la Cohésion nationale. Au titre de l’année 2024, deux autres maisons (Vavoua et Gagnoa) vont s’ajouter à cette liste.
Les localités qui abritent ces infrastructures communautaires sont, entre autres, Boguédia, Boundiali commune, Tengrela commune, Dianra, Kouto commune, Sinématiali commune, Adzopé commune, Didiévi commune, Zouan-houien, Toumodi, Brobo, Ganaoni (Boundiali), Sinfra, Biankouma, Guibéroua, Guiglo, Sassandra, Mbengué, Soubré, Kolia, Touba et Kasséré. 

À LIRE AUSSI