Lutte contre la vie chère : Bah-Koné appelle les populations à dénoncer les commerçants véreux

La Secrétaire exécutive du Conseil national de Lutte contre la Vie chère (CNLVC), Ranie-Didice Bah-Koné, a appelé les populations à dénoncer les commerçants véreux, à travers les différents canaux de surveillance mis à leur disposition par le ministère du Commerce et de l’Industrie.

C’était à l’occasion de la Journée mondiale des droits des consommateurs (JMDC), célébrée, le vendredi 15 mars 2024, à Niangon Continu, dans la commune de Yopougon, sous le thème : "Mesure et outils de lutte contre la vie chère".

Selon Ranie-Didice Bah-Koné, qui était aux côtés des responsables de la Fédération des Associations de Consommateurs actifs de Côte d’Ivoire (FACACI), « le gouvernement a décidé d’impliquer les consommateurs dans la surveillance du marché en mettant en place, outre le numéro vert du ministère le 1343, un outil nommé ‘’Contrôle Citoyen des Prix". Ainsi, cette application leur permet de dénoncer, où qu’ils se trouvent, les cas de non-respect de prix plafonds, de non-affichage de prix et de vente de produits avariés ».

« En ce jour du 15 mars, journée commémorative des droits des consommateurs, la FACACI a initié cette cérémonie pour se rapprocher des populations. C’est à cet effet que nous avons choisi le quartier de Niangon-Continu dans la commune de Yopougon pour être aux côtés des populations en vue de les sensibiliser », a expliqué le président du Conseil d’administration de la (FACACI), Hermann Doh.

Au terme de la célébration, Ranie-Didice Bah-Koné a visité certains ménages de Niangon Continu pour constater effectivement leurs réalités et leur témoigner la solidarité du gouvernement dans la lutte contre la vie chère 

CICG

À LIRE AUSSI