Météorologie : Daouda Konaté invite les personnes vulnérables à se mettre à l’abri de la chaleur et à s’hydrater régulièrement

Abidjan, le 26 mars 2024 - Le directeur de la Société d’Exploitation et de Développement Aéroportuaire, Aéronautique et Météorologique (SODEXAM), M. Daouda Konaté, a invité les personnes vulnérables à se mettre à l’abri de la chaleur et à s’hydrater régulièrement face à la vague de chaleur observée dans cette période de l'année. Il s'est exprimé lors de la tribune d'échange hebdomadaire organisée par le Centre d’Information et de Communication Gouvernementale (CICG) le mardi 26 mars 2024 à Abidjan-Plateau.

L'invité du CICG, M. Daouda Konaté, a expliqué les raisons de la vague de chaleur observée ces derniers temps dans le district d'Abidjan et à l'intérieur du pays qui sont dues au phénomène El Niño. Celui-ci, El Niño, est un phénomène climatique qui entraîne une hausse généralisée des températures et favorise les épisodes météorologiques extrêmes dans certaines parties du globe. Ajoutant que cela se traduit par un déplacement des eaux chaudes de l'océan Pacifique de l'ouest vers l'est.

Toutefois, il invite les personnes vulnérables à se mettre à l’abri de la chaleur, à s’hydrater régulièrement afin d’éviter certaines maladies. Il a aussi révélé que La SODEXAM, avec le soutien du gouvernement, met en œuvre un projet ambitieux de modernisation de la météorologie nationale, visant à améliorer ses services et à contribuer au développement socio-économique de la Côte d’Ivoire. Ce projet, d'une valeur de 18 milliards de francs CFA, comprend plusieurs volets. Tout d'abord, la SODEXAM prévoit d'étendre son réseau d'observation météorologique en passant de 14 à 30 stations, avec une station de surveillance climatique par région administrative. De plus, un radar météorologique sera installé pour améliorer la détection des orages et des précipitations, offrant une portée de 250 à 300 km. Cette capacité accrue de prévision permettra des alertes météorologiques plus précises, essentielles pour la sécurité et la planification.

Le projet comprend également la création du premier centre régional de maintenance et de calibration des équipements météorologiques dans l'espace francophone d'Afrique de l'Ouest et du Centre. Cela renforcera l'expertise de la SODEXAM en matière de maintenance des équipements et lui permettra de répondre aux besoins des structures nationales, tout en envisageant d'exporter son savoir-faire dans la région.

M. Daouda Konaté conseille vivement aux populations de suivre attentivement les informations météorologiques diffusées par les médias d'État, les réseaux sociaux et le site internet de l'organisme. Car, comme il l'a rappelé, ces informations sont cruciales pour anticiper et s'adapter aux changements climatiques, notamment en période de fortes pluies, afin de prévenir les pertes humaines et les dégâts matériels.

Siondenin Yacouba Soro 

À LIRE AUSSI