Malgré la concurrence, Canal + poursuit la traque des fraudeurs

L’avènement des concurrents sur le segment de la livraison des chaines de télévision est loin de freiner les fraudeurs qui ont mis en place, le système «Canal araignée ». Reconnaissant que la politique de baisse des prix initiée par le groupe ne freine pas les fraudeurs, Stéphane Baumier, le directeur de Canal+ Côte d’Ivoire a révélé le 11 avril, que trois personnes ont été mises aux arrêts le mois dernier.

Toutefois, le groupe qui a entrepris, depuis quelques années, de grandes réformes en matière de tarification espère bien poursuivre cette politique. De 29.000 franc Cfa en 2013, le bouquet est passé à 10.000 Franc depuis le 10 avril 2017, soit une réduction de 64% en 4 ans.

 

Ouakaltio OUATTARA

À LIRE AUSSI