Législatives : le CNDH et la Fondation Friedrich Naumann forment des acteurs

Afin d’adresser efficacement la question des Droits de l’Homme dans le contexte des élections en Côte d’Ivoire, le Conseil National des Droits de l’Homme à travers son cadre de formation dénommé « Université des Droits de l’Homme », a initié une session de formation à l’endroit des observateurs du CNDH et des membres des organisations de la société civile en vue de renforcer leur capacité opérationnelle en matière de monitoring du processus électoral dans un contexte sensible. Cette session de formation se tiendra du 1er au 5 mars dans les locaux du CNDH.

Prenant la parole lors de l’ouverture de la formation, Namizata Sangaré, présidente du CNDH a indiqué que « l’objectif de cette présente session est de former et d’outiller (50) observateurs de la société civile et ceux du CNDH à de bonnes pratiques pour une observation efficace des scrutins à venir, notamment celui des législatives du 06 mars 2021. »

Pour sa part, Jo Holden, directeur de l’Afrique de l’ouest de la Fondation Friedrich Naumann qui accompagne ce projet, a invité les auditeurs à bien vouloir prêter attention à tout ce qui sera enseigné durant cette session de formation. « Cette formation, tout en aidant à veiller au respect des droits de l’homme lors du scrutin à venir, vous aidera à être des leaders publics accomplis » a-t-il lancé à l’endroit des auditeurs.

Les différents thèmes abordés seront entre autres, le cadre constitutionnel, institutionnel et légal des élections en Côte d’Ivoire ; le cadre Juridique et le mode opératoire de l’Élection des Députés ; la Grille d’observation pour l’élection des Députés ; la rédaction d’un rapport de bureau de vote et les critères d’élaboration d’un bon rapport d’observation électorale.

Le partenariat entre le CNDH et la fondation Friedrich Naumann, dans le cadre des activités de l’UDH, a débuté au mois de septembre 2020, avec un appui financier pour l’organisation de la 3ème session intensive de formation portant sur le thème : « Droits de l’Homme et Élections », destiné aux partis politiques. Ce sont vingt- six partis politiques représentés par deux membres, qui ont participé à ladite session du 7 au 11 septembre 2020, en prélude à la présidentielle du 31 octobre 2020.

Pour cette première session intensive de l’année 2021, la Fondation Friedrich Naumann accompagne le CNDH sur le même thème, mais cette fois avec une autre cible, les observateurs des élections issus du CNDH et des organisations de la société civile.

À LIRE AUSSI

APPELS D'OFFRES
L’Hebdo - édition du 08/04/2021
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Raphael Tanoh

Enquête et châtiments

85 morts, 484 blessés, 225 personnes interpellées, 176 inculpées et 45 placées sous mandat de dépôt : c’est le triste bilan des violences survenues ...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité